Envie de participer ?

Les Saint gironnais n'ont jamais tremblé face à Morlaas

SGSC-MORLAAS

SAINT-GIRONS SC 34 – MORLAAS 6

(M-T : 17-6). Arbitre de champ : M. Rémi Janotto. Représentant fédéral : M. Henri Palanque.

Pour le Saint-Girons SC : 4 essais de Pons (20e), Bonzom (22e), Jo. Durrieu (77e, 79e) ; 4 transformations et 2 pénalités (40e, 56e) d’Antras.

Pour Morlaas : 2 pénalités de Bezecourt (13e, 37e).

Evolution du score. 0-3 ; 7-3 ; 14-3 ; 14-6 ; 17-6/20-6 ; 27-6 ; 34-6.

SAINT-GIRONS SPORTING-CLUB. P. Estaque, Marcelin, Valente ; J Estaque, X. Pons ; Boineau, Roetbroek, Laberty ; Lazerges (m ; cap.), Antras (o) ; Lacroix, Jo. Durrieu, Zorzi, Bonzom ; Bordes. Sont entrés en jeu : Pons, Gomes, Llense, Violetta, Augistrou, Ju. Durrieu, Maingueneau.

UNION SPORTIVE MORLANAISE RUGBY. Jacquet, Garces, Maillard ; P.Constant, T.Constat ; Labadie, Martinez, Jolivet ; Petit (m) Bezecourt (o) ; Bousque, Tucoulet, Lesbats (cap.), Lichanot ; Lhomy. Sont entrés en jeu : Affraite, Arrieula, Paulen, Martins, Morin, Rancon, Cavaye.

Le terrain de Saint-Girons étant impraticable, le match a été délocalisé à Castillon, une commune voisine. Malgré le mauvais temps, les deux équipes ont fait vivre le ballon, n’hésitant jamais à relancer les actions. Les visiteurs, très accrocheurs, ont craqué à quatre reprises face à la puissance du pack local et la rapidité de ses lignes arrières qui, au fil des matches, retrouvent leurs automatismes. Ce sont les visiteurs qui ouvrent le score dans le premier quart d’heure par une pénalité de leur ouvreur. Les "Lions verts" répondent de la plus belle des façons à la 20e minute en inscrivant un essai en force par le seconde ligne Pons, après un bon travail de tout son pack (7-3 avec la transformation d’Antras). Ils récidivent deux minutes plus tard avec l’ailier Bonzom mis en débordement petit côté. Une deuxième et dernière pénalité de Bézecourt permet aux Béarnais de rester dans le match au repos (17-6), Antras ayant réussi une pénalité juste avant la pause.

De retour des vestiaires, les Saint-Gironnais dominent mais le ballon est glissant. Antras rajoute trois points (46e), ce qui libère complètement les "Lions verts" qui, alors, bousculent leurs adversaires. Le centre Jo Durrieu marque deux fois : d’abord en force, ensuite grâce à une splendide action de l’ouvreur Antras qui, héritant d’un ballon gagné par les avants, tape par-dessus la défense morlanaise, reprend son coup de pied et sert son centre. Ce bonus offensif acquis en fin de partie est une juste récompense. Les visiteurs méritent mieux que leur classement actuel.

Équipes réserve.- L’équipe B du Sporting, battue 10-13, aurait pu, avec un peu de réussite, faire tomber l’ogre de cette poule.

Guillaume Lazerges (demi-de-mêlée et capitaine de Saint-Girons) : "Nous avons fait un très gros match face à une équipe qui n’a rien lâché. Nous savions très bien que les joueurs de Morlaàs sont opportunistes ; l’an dernier, ils avaient obtenu le match nul chez nous. En ce moment, ils sont un peu en difficulté mais je pense qu’ils relèveront la tête car ils ont de bons éléments. La semaine prochaine, un grand challenge nous attend à Rieumes et ce sera un autre combat qui va se dérouler dans la boue. À Castillon, nous avons eu un bon terrain, le match aurait été plus difficile au Luc. Je suis content de tous les jeunes joueurs, ils prennent des initiatives, comme Yohan (Antras) sur le dernier essai. Nous sommes heureux d’avoir eu le bonus offensif mais nous sommes tristes pour Mathieu Bouin qui vient de perdre son papa. Le Sporting est une grande famille).

Yohan Antras (demi-d’ouverture de Saint-Girons) : "En raison de la météo, le match a été difficile pour tout le monde mais comme le terrain était en bon état nous avons pu envoyer du jeu et prendre les points quand il le fallait. Sur l’essai que je fais marquer à Jonathan (Durrieu) j’ai eu beaucoup de réussite. Nous sommes une équipe de copains et on se régale sur le terrain. Nous allons essayer de confirmer ce résultat à Rieumes en ramenant au moins un point".

Xavier Pons (seconde ligne de Saint-Girons) : "Nous avions à cœur de rattraper le match de Lourdes où nous n’avions pas été très présents dans le combat. Nous sommes revenus aux fondamentaux avec une bonne conquête et nos trois quarts ont fait la différence. Cette équipe de Morlaas, même si elle est dernière de la poule, envoie du jeu, ne refuse pas le combat devant. Donc, ça n’a pas été un match facile mais nous l’avons bien contrôlé. Nous voulions faire ce cadeau à Mathieu Bouin."

Laurent Rietbroek (troisième ligne centre de Saint-Girons) : "L’équipe de Morlaàs a de très bons joueurs mais elle manque de confiance. Ce match va nous permettre d’aller à Rieumes avec beaucoup d’envie pour terminer la phase aller de belle façon. Après la trêve de fin d’année qui va nous permettre de nous refaire une santé et avec le retour de quelques blessés, tout ira encore mieux".

Article la dépêche Alain Arbogast 

Photos SGSC AS / RCE

Photos associées : SGSC / MORLAAS


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.