Envie de participer ?

Article la dépêche du midi " Les Saint-Gironnais prit de vitesse par Castelnaudary"

Revue de Presse : ROC/ SGSC

ro castelnaudary 19 – sporting saint-girons 3

(M-T : 12-3). Arbitre de champ : M. Nicolas Bartas. Arbitres de touche : MM. Thomas Guinle et Nicolas Fédacou.

Pour Castelnaudary : 3 essais de Bardet (8e), Escribe (32e) et Baéza (48e) ; 2 transformations de Molinié.

Pour Saint-Girons : 1 pénalité de Caubère (25e).

RO CASTELNAUDARY. Baeza, Salette, Tchouta ; M. Marti, Calmet ; Bautheas, Wagner, Batchali (cap.) ; Bardet (m), R. Marti (o) ; Escribe, Femenia, Raynier, Guiraud ; Vialade. Remplaçants : Kemayou, Esquirol, Hamoudi, Delpech, Nicol, Molinié, Barrière. Raynier (21e), Bautheas (64e), Feménia (78e).

Cartons jaunes :

SAINT-GIRONS SPORTING-CLUB. Gomes, Marcellin, Valente ; P. Estaque, X.Pons ; Augistrou, Laberty, Amardeilh ; Lazerges (m ; cap.), Caubère, Lacroix, Jonathan Durrieu, Julien Durrieu, Duba ; Bonzom. Remplaçants : Sentenac, S. Pons, J. Estaque, Boineau, Rietbroek, Antras, Bocchese.

Carton jaune : Jonathan Durrieu (59e).

Il est certain que les Vert et Noir ariégeois ne s’attendaient pas à pareil scénario. Le lourd pack de Castelnaudary s’est montré extrêmement tonique avec une vitesse de déplacement inattendue.

D’entrée, les Audois ont joué plusieurs pénalités à la main alors que celles-ci étaient largement "tentables". Et à force de pilonner leurs adversaires, les avants locaux ont ouvert une petite brèche pour leur n° 9 Bardet qui inscrit le premier essai de la rencontre (8e). Les contacts sont corrects mais très rudes. Sur un plaquage "trop haut" et non pas haut (en Fédérale 2, tous les plaquages doivent être en dessous de la ceinture), le centre du Roc, Raynier, écope d’un carton jaune. Sur la pénalité, Caubère en profite pour ramener les siens à 7-3 (25e). "Saint-Gi." sort un peu la tête et tente quelques offensives mais la défense très agressive des Rocistes les réduit à néant. Au contraire, à la demi-heure, le pilonnage en règle de la ligne des Saint-Gironnais reprend de plus belle et le jeune ailier Escribe, venu de l’aile opposée (la gauche), plonge en coin à côté du drapeau de touche droit. La pause est sifflée sur ce score de 12-3.

5 points terrain à 0 et 16 points à rattraper

Après les citrons, la partie reprend avec la même intensité. Audois et Ariégeois s’engagent à fond et font honneur à leurs maillots. Le public, avec une importante colonie venue du Couserans, donne de la voix et se régale. L’essai chaurien de la première période voit arriver son frère jumeau. À la… 8e minute de la seconde période, après une succession de "pick and go", le pilier Baéza rentre dans l’en-but de Saint-Girons malgré deux adversaires sur son dos. Le score passe alors à 19-3 (48e). Pendant la demi-heure restante, malgré les efforts des visiteurs pour revenir, plus rien ne sera marqué. Cette première manche se termine sur un bonus offensif pour les Audois qui mène donc 5-0 et 16 points d’avance au goal-average. Rien n’est joué cependant, les sports collectifs ont démontré à maintes reprises que toutes les "remontada" étaient possible. Après tout, nous n’en sommes qu’à la mi-temps de ce barrage d’accession.

Photos associées : RO Castelnaudary / St Girons SC – Féd2 – Barrage Accession Aller – 29 Mai 2022


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.