Se connecter
Passés
FC LOURDES - SGSC
27
oct.
2019
2019-10-27T14:00:00+0100
2019-10-27T17:00:00+0100

FC LOURDES - SGSC

Le 27 oct. 2019, de 14h à 17h
Lieu : 26 avenue Antoine Béguère, 65100 Lourdes

SENIORS 1 - Championnat de FRANCE Fédérale 2., SENIORS 2 - Championnat de FRANCE Fédérale B


Résultat :

FC Lourdes 9 18 SGSC

La bonne opération du Sporting!

Composition SGSC:

P. Estaque - L. Incamps - S. Pons

        C. Vergé - S. Pujol

L. Rietbroek - Cl. Maurette - Y. Augistrou

     (m) G. Lazerges (Cap.)

                  (o) P. Caubère

B. Lacroix R. Bocchèse Jon Durrieu  G. Zorzi

                     Y. Antras

Remp: R. Gomès, L. Sentenac, J. Estaque, S. Roudière, S. Boineau, Julien Durrieu, R. Augistrou

Coachs: L. Heymans, E. Heymans, B. Tessarotto

 

L'avant-match:

"Aujourd'hui il faut gagner. Quelle que soit la manière". Les mots de L. Heymans, bâtisseur du jeu de mouvement pratiqué à Saint-Girons ces dernières saisons, resituent l'importance du match. Une fois n'est pas coûtume, le réalisme et le pragmatisme devront guider la partition du Sporting dans ce match capital pour le maintien.

Côté Lourdais, toujours à la recherche de sa première victoire, l'occasion est rêvée face à un promu mal classé (par la grâce du "fair-play" auscitain..). Le FCL aligne dans son 8 de devant ses argentins, géorgiens et sud-africains. Côté Sporting, absences derrière de JB Bonzom (cheville), A. Roux, V. Oronos, N. Duba et K. Palobart à qui nous souhaitons une belle aventure au pays du long nuage blanc. Devant le Sporting pourra compter sur le retour de ses jeunes éléments talentueux L. Incamps et Cl. Vergé; B. Valente manque à l'appel.

En tribune, la pèlerinage Saint-Gironnais annoncé a bien eu lieu: un petit goût de Luc en terres bigourdanes, pour les Lions verts.

 

Le match:

Le début de match est lourdais. On sent les Saint-Gironnais quelque peu rattrappés par l'enjeu. Le FCL enchaîne les percussions dans les 30m noirs et verts, sa mêlée est solide et la récompense arrive vite par une pénalité de son arrière Pouey (11ème).

Le Sporting réagit. Quelques remontées de balle des trois-quarts avec le soutien de la 3ème ligne suffisent pour se montrer dangereux. Une première occasion échoue d'un rien sur la ligne lourdaise, mais le capitaine Guillaume Lazerges prend les points sur pénalité. 17ème, 3-3.

Lourdes reprend le ballon et met de la vitesse dans son jeu. Son talonneur Manso Moyano, de loin le meilleur de son équipe, se multiplie et franchit régulièrement le premier rideau. L'arrière défense veille mais Pouey remet rapidement les siens en tête: 24ème, FCL 6 - SGSC 3.

Le Sporting et ses jeunes joueurs ne s'affolent par pour autant et se rassurent autour d'une défense serrée et des remontées de balle de l'impeccable Cl. Maurette. Les pénalités se succèdent et le Sporting applique les consignes de son entraîneur: l'ouvreur P. Caubère soulage parfaitement les siens par la longueur de son jeu au pied et tous les points sont bons à prendre. G. Lazerges, par deux fois en bonnes positions, concrétise la gestion intelligente des couserannais. Le SGSC conclut la première période avec 6 points d'avance (12-6) et quelques signaux favorables sont perçus: le FC Lourdes perd deux éléments sur blessure et certains Rouge et Bleu tirent notoirement la langue après les séquences de jeu du Sporting.

Retour sur le pré 15 minutes et une bière plus tard. Et les choses sont claires: les Lourdais vont user de tous leurs arguments pour aller chercher une victoire capitale. 

Les Rouge et Bleu manquant parfois de liant dans leur jeu, mettent néanmoins de l'intensité. Parfois à la limite. De bonne guerre mais pas de quoi tromper la clairvoyance de l'excellent arbitre M. Soupre (Nouvelle-Aquitaine) dont il faudra suivre le futur parcours.

A la 45ème, Lourdes revient à 3 points (9-12) mais le travail d'usure des jeunes Lions verts commence à porter ses fruits. Le Sporting occupe les 30m adverses et si quelques balles tombent en touche ou près de la ligne, les contre-rucks et grattages couserannais sont parfaits. G. Lazerges toujours lui ajoute 3 points. 61ème: FCL 9 - SGSC 15.

Le match tombe ensuite dans un faux rythme dicté par les allées et venues des soigneurs locaux. La tribune Saint-Gironnaise gronde. Les minutes s'écoulent et la partie est émaillée d'accrochages. Peu de jeu mais de la concentration défensive pour les Lions verts. Cl. Vergé franchit à 2 reprises mais le break n'est pas fait.

70ème minute: le tournant du match. Le capitaine Lourdais Moyano et ses troupes lancent leurs dernières forces dans la bataille. Une brèche est ouverte sur le flanc droit du Sporting, le FCL s'y engouffre par son ailier gauche qui file vers nos 22m et retrouve son tonitruant talonneur à hauteur. L'en-but est en vue mais en bon capitaine, G. Lazerges, non content d'être le maître à jouer du SGSC, gratifie ses supporters d'un retour défensif létal pour les Lourdais. Le talonneur est stoppé net, le danger écarté.

La fin de match se fera à l'approche de la ligne bigourdane.

Dans les arrêts de jeu et comme à la parade, P. Caubère claque le drop. Limpide. JP Trille, entraîneur lourdais et jadis expert en la matière appréciera le geste technique de l'ouvreur Saint-Gironnais: FCL 9 - SGSC 18, score final.

4 points dans la besace du Sporting et bonus défensif enlevé au FCL. L'opération comptable est en tout point une réussite.

Le match, entre deux équipes concentrées sur leur volonté de ne donner aucun point à l'adversaire, aura été plutôt crispé, sans grandes envolées  et seulement animé au tableau d'affichage par les botteurs des deux équipes. Mais les propos du coach Heymans reviennent à l'esprit : il faut savoir gagner de cette façon ce genre de match pour prétendre à un destin en Fédérale 2.

Les plus anciens mesurent peut-être encore plus la valeur de cette victoire: "Gagner à Lourdes, 8 fois champions de france de rugby (aujourd'hui encore 5ème palmarès hexagonal), cela veut dire quelque chose quand on s'appelle Saint-Girons!".

Bravo à tous, on connait deux brillants dirigeants qui trinquent à votre santé!

 

La Fédérale B:

Fin de match cruelle pour les gars de R. Dedieu.

Pour les réservistes couserannais, sous l'impulsion de Q. Augistrou vaillant et maître des airs, et de N. Saison perforateur derrière, la domination fût quasi-permanente. Mais quelques points laissés en route ici et là n'ont jamais permis à l'écart au score de passer la barre des 5 points. Assez étonnamment au demeurant. De quoi se mettre en danger sur la fin de match lourdaise. Et arriva ce que d'aucun craignait: dernières actions, dernier crochet intérieur des attaquants lourdais. Essai, transformation et fin du match. 21-23. Pas mérité.


Voir tous les évènements

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Le choc au Luc dimanche!

A l'affiche au Luc!

Calendrier Championnat 2019- 2020 Fédérale 2 - poule 6

    Aller

Retour

 15/09/19

Coarraze-Nay

SAINT-GIRONS

12/01/20

 22/09/19

SAINT-GIRONS

Auch

19/01/20

29/09/19 Aramits-Asasp SAINT-GIRONS

26/01/20

 

13/10/19

Orthez

SAINT-GIRONS

16/02/20

 

20/10/19

SAINT-GIRONS

Hagetmau

23/02/20

 

27/10/19

 Lourdes

SAINT-GIRONS

01/03/20

 

10/11/19

SAINT-GIRONS

Isle-Jourdain

15/03/20

 

17/11/19

 Miélan-Mirande

SAINT-GIRONS

22/03/20

 

24/11/19

SAINT-GIRONS

Nafarroa 29/03/20  
08/12/19 Morlàas

SAINT-GIRONS

19/04/20  
15/12/19

SAINT-GIRONS

Lombez-Samatan 26/04/20  

Classement des deux équipes séniors - site officiel ffr.fr