Envie de participer ?

Le déplacement à Pont-long ce week-end a été favorable pour les deux équipes du Sporting qui ont arraché la victoire.

AS PONT-LONG/SGSC

As Pont-Long 18 – Saint-girons sc 22

(M-T : 15-9). Arbitre de champ : M. Gilles Bes. Représentant fédéral : M. Michel Clouzet.

Pour Pont Long : 2 essais de Lafon (17e) et Peyroulet (33e) ; 1 transformation (34e) et 2 pénalités (3e, 50e) de Samadet.

Pour Saint-Girons : 1 essai de Pons (53e) ; 1 transformation et 5 pénalités (10e, 20e, 38e, 43e, 70e) d’Antras.

AS PONT-LONG. Darnaudery, Alonso, Boada Abuli ; Courade, Lorenzo ; Arrieus, Verdun, Lafon ; C. Casteran (m), Sarnadet (o) ; Peyroulet, Chantereau Morais, Fourtine (cap.), Man ; Pasquier. Remplaçants : T. Casteran, Taitusi, Prudence, Galabert, Bailleul, Dany, Cauna. Entraîneurs : David Laperne et Nicolas Labaigs.

Cartons jaunes : Fourtine (20e), Darnaudery (52e).

SAINT-GIRONS SC. Gomes, Incamps, Valente ; J. Estaque, X. Pons ; Boineau, Laberty, Maurette ; Lazerges (m ; cap.), Antras (o) ; Bocchese, J. Durrieu, Durrieu, Lacroix ; Bonzom. Remplaçants : Marcellin, P. Estaque, S. Pons, Q. Augistrou, Y. Augistrou, Bordes, Roux.

Entraîneurs : L. Heymans, B. Tessarotto et E. Heymans.

Cartons jaunes : Jonathan. Durrieu (18e), Maurette (34e).

Saint-Girons a fait preuve d’une belle maturité en venant s’imposer en Béarn. Avec deux essais inscrits en première période, Pont-Long pensait bien avoir fait le plus dur. Le premier est signé Lafon ; il part d’une percée monumentale sur une trentaine de mètres du 3e ligne aile Verdun, le Serrois du match hier. Le deuxième, qui permettait à Pont- Long de mener 15-6 à la demi-heure, est le fruit d’un très bon travail avants-trois quarts. Au bout du énième temps de jeu, le ballon sort côté ouvert et les cannes de Peyroulet font le reste. Dommage que sur l’essai, le 3e ligne ariégeois Maurette ne soit l’auteur d’un jeu déloyal. Heureusement, pour les Saint-Gironnais, que la pénalité tentée au centre du terrain soit un peu trop courte. Si Saint-Girons reste au contact, il le doit surtout au pied de son ouvreur Antras, auteur d’un 6/8 face aux perches.

15-9 à la pause, puis 15-12 (43e), Sain-Girons commence à mettre la main sur le ballon et affiche une belle maturité dans sa gestion du jeu.

Une meilleur deuxième période

Devant, c’est puissant, structuré, bref, efficace ! Saint-Girons domine mais ne parvient pas à "tuer" le match, et pourtant il y avait la place de le faire. 18-22 à la 70e minute, et, sur un mal entendu, Pont-Long aurait pu arracher la victoire. Pour cela, il aurait fallu réussir l’une des deux pénaltouches jouées à 5 m de la ligne ariégeoise (77e, 80e). Sans réellement avoir brillé, Saint-Girons peut être satisfait de sa prestation.

Dans les vestiaires.- Lionel Heymans (entraîneur de Saint-Girons) : "Voyant que nous n’arrivions pas à prendre des points en jouant à la main, nous avons donc privilégié le pied et cela nous à permis de ne pas être décrochés à la pause. Physiquement, on est bien et le groupe est homogène. On ne ressent pas de changement lors des remplacements. Nous n’avons pas fait un grand match mais nous avons été efficaces, un peu comme contre Balma."

L’équipe B a retrouvé le chemin du succès (21 à 15)

Les joueurs et les entraîneurs ont enfin retrouvé le sourire avec la deuxième victoire de ce début de championnat très difficile. Pour Roger Dedieu, l’application dans le jeu a été constante surtout en première mi-temps et précise-t-il : "La présence de Loïc Digrégorio et de Geoffrey Zorzi a amené un plus dans le jeu et donné de la confiance à tous nos jeunes joueurs qui ont enfin pris du plaisir sur le terrain ce que nous leur demandions avec Benoît Vergé et Corentin Crouzet depuis plusieurs semaines. Il ne faut pas s’enflammer mais cette victoire va peut-être relancer notre saison."

Sur l’essai de pénalité, l’arbitre a donné un carton rouge à l’arrière de Pont-Long pour un placage haut.

De leur côté, les Saint-Gironnais ont été très indisciplinés et à cause de nombreux cartons jaunes ils ont évolué pratiquement toujours à 14 en seconde mi-temps mais la solidarité énorme du groupe a préservé la victoire.

Article la Dépêche / Crédit photos La dépêche - La république des Pyrénées 

PONT%20LONG%20MATCH.jpg


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.