Envie de participer ?

Ce jeudi 26 novembre , le premier ministre a fait savoir que les sports "collectifs ou de contact" en extérieur, comme le rugby, restent interdits jusqu’au 20 janvier. Mauvaise nouvelle pour le rugby amateur ! Lionel Heymans , manager du SGSC , nous exprime son ressenti et comment il envisage une reprise du championnat .

 Déconfinement...reprise du rugby: l 'interview du manager Lionel Heymans

Quelle a été ta première réaction à l’annonce de ce deuxième confinement ?

Je crois qu’on s’y attendait un peu tous, chaque semaine on se demandait si c’était le dernier match avant l’arrêt du championnat mais on va dire qu’une fois le couvre-feu prononcé c’était finit pour les championnats fédéraux (certains clubs font 10h de bus par dimanche). Quand la nouvelle tombe on est forcément très déçu mais on pense aussi à la santé de tous.

Qui as-tu appelé en premier pour en parler ?

Les premières personnes à qui j’en ai parlé ce sont les « opérationnels », ceux qui chaque semaine ont un rôle dans l’organisation des rencontres et déplacements, le staff, les secrétaires, les joueurs, l’intendance, les cuisines pour tout mettre en stand-by, et ensuite toutes les composantes du club à commencer par le président Didier Lemasson. Enfin il a fallu continuer à faire vivre le club et c’est là que joue un rôle très important tous les administratifs (les secrétaires, trésoriers, la communication) parce que tout ne s’est pas arrêté avec le confinement.

Cet arrêt de la compétition est-il une bonne solution ? (huis clos , vestiaire fermé )

Ce qui est sûr c’est que pour moi jouer un match à huis clos au Luc a été ma pire expérience de coach et que je ne voudrais plus jamais revivre cette situation. Cette équipe est viscéralement attachée à son public et vice versa et jouer dans ce stade vide est une hérésie. Alors oui si le huis clos devait durer autant arrêter la compétition et je ne rentre pas dans les considérations financières.

 Comment les joueurs et le staff ont vécu ce 2éme confinement ?

Autant quelque part je pensais que le 1er confinement pouvait faire du bien à certain pour se régénérer après 4 ou 5 saisons très longue et éprouvante autant cette fois ci j’ai senti beaucoup de lassitude et d’incompréhension chez les joueurs, il est vrai que nous vivons dans une zone assez épargnée.

Pour le staff c’est un peu la même chose on est dans l’attente et quelque part cette incertitude joue sur le moral. De plus l’annonce faite par la fédération de supprimer les phases finales pour cette saison a été vraiment vécu comme un coup de massue par l’ensemble du club. Les phases finales sont à la fois la récompense pour les joueurs mais aussi le cadeau qu’ils peuvent offrir à leurs merveilleux supporters.

 As-tu connaissance du plan de reprise de l’activité rugby envisagé par la FFR ?, Et toi en tant manager du SGSC comment tu envisages la reprise des entraînements ?  

Depuis jeudi dernier on commence à y voir un peu plus clair, déjà les mineurs vont pouvoir reprendre dès maintenant et concernant les séniors le 1er ministre à annoncer une reprise au 20 janvier pour les sports collectifs.

Le lendemain de ces annonces une réunion a eu lieu à la fédération, la FFR a demander une dérogation pour pouvoir reprendre au stade 3 (c’est-à-dire des séances en plein air sans contact par petits groupes) dès le 15 décembre. A cette réunion il a été aussi évoqué que si la reprise collective avait bien lieu le 20 janvier, le championnat devrait reprendre le 14 février.

Il est certain qu’avec seulement 3 semaines de préparation collective avant le début du championnat il faudra que les joueurs fassent en amont une préparation physique individuelle ou par petit groupe si la dérogation est acceptée afin d’être physiquement prêt pour la reprise au 20 janvier. C’est pour cela que nous allons préparer un plan de préparation individuel pour les joueurs qui démarrera autour du 15 décembre.

Concernant la formule du championnat il nous faudra attendre le 12 décembre et la réunion du comité directeur de la fédération pour en savoir plus. Après comme je l’ai mentionné précédemment la suppression des phases finales (même si nous n’étions pas sûr de nous qualifier) enlève vraiment du piment à ce championnat, la montée n’étant pas notre objectif, nous allons juste jouer pour ne pas descendre sans aucun autre challenge.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.